4 - Plan de prevention des risques technologiques

 
 

Réalisation des diagnostics de la vulnérabilité de l’habitat existant face aux risques technologiques

 
Au cours du vingtième siècle, les situations de proximité entre les sites industriels et les zones urbaines à forte densité de population se sont multipliées et ont accru les conséquences d'un éventuel accident industriel.
 
 
 
 
Plusieurs drames plus ou moins récents (Feyzin - 1966, Seveso – Italie - 1974, Bhopal - Inde - 1984, Entschede – Pays-Bas -2000 et AZF - Toulouse - 2001) nous rappellent que certaines installations industrielles sont susceptibles d'être à l'origine d'accidents mettant en jeu la vie humaine et la santé des riverains.
 
Créés par la loi « Risques » du 30 juillet 2003, les plans de prévention des risques technologiques (PPRT) permettent de contribuer à définir une stratégie de maîtrise des risques sur les territoires accueillant des sites industriels à risques.
 
 
Les types d'effets pour lesquels les PPRT peuvent comporter des actions sont:
  • les effects thermiques (continus et transitoires);
  • les effects de surpression.
 
Dans ce cadre législatif PPRT, Permea31 est habilité par le Ministère de l’Écologie à établir  les diagnostics de vulnérabilité permettant de définir les travaux à réaliser afin d'améliorer la protection des personnes à l'intérieur des habitations.
 
Permea31 réalise une mesure de la perméabilité à l’air du local de confinement dans la cadre du diagnostic de l’effet toxique puis analyse les effets de surpression et les effets thermiques transitoires afin de :
 
  • Identifier les parties d’ouvrage vulnérables
  • Définir les travaux de renforcement à réaliser
  • Obtenir une indication de leurs coûts

 

Des exemples de rapport: